Accueil / Les pieds in the plate / Idée reçue 02 : Magne toi, il n’en reste plus que 300 !

Idée reçue 02 : Magne toi, il n’en reste plus que 300 !

Quand Jack découvre qu'il n'y a plus de crème dépilatoire sur CDiscount, il prend son flingue et crie sur les pigeons.

Quand Jack découvre qu’il n’y a plus de crème dépilatoire sur CDiscount, il prend son flingue et crie sur les pigeons.

Ah, l’urgence… Rappelez-vous de Jack Bauer dans 24 qui devait sauver le monde avant la fin du Tic-Tac. En un sens, on a tous quelque chose de Jack Bauer n’en déplaise à Johnny et sa vieille Tennessee.

Tous les sites de vente en ligne ont un souci majeur avant même d’amener du monde sur le site : comment faire en sorte que l’internaute clique sur « Ajouter au panier » et surtout qu’il clique en ensuite sur « Je passe commande ».
Bah oui, seul 10 à 20 % des produits d’un panier finisse en achat.
Pour faire simple, sur Internet, un client prend ses articles, arrive devant l’hôtesse de caisse et 8 fois sur 10… lui balance les articles dans la tronche.

Alors comment qu’on fait, je vous le demande ma petite dame ? Bah on speede le client pardi en lui disant qu’il faut qu’il se bouge les fesses sinon il va louper THE affaire de l’année.
Référence en la matière ? Les bordelais de CDiscount, forcément.

J’adore ce site, c’est du génie à l’état pur. Deux raisons à ça :

  • La première, c’est une interface ultra chargée à la limite de l’illisible.
    J’ai souvent entendu des gens dirent « l’interface de CDiscount, c’est n’importe quoi ». Quand on pose la question « T’as déjà acheté sur CDicount ? », les mêmes personnes te regardent gênés et te murmurent un petit « oui ». Alors pourquoi une interface pareille me direz-vous ? Et bien parce que la lisibilité ou le message à proprement parler, on s’en fout : quand tu arrives sur CDiscount, tu en prends tellement plein la gueule que tu es sûr de faire une bonne affaire : c’est ça leur unique message.
  • La seconde, c’est que sur CDiscount, il faut se magner d’acheter car l’offre du siècle expire dans quelques heures/minutes (je vous rassure, une autre offre du siècle attend patiemment son tour).

cdiscount
Mixez les deux « Je vais faire une bonne affaire » et « Vite vite, l’offre va expirer » et vous avez quoi ? Un internaute qui ne prend plus vraiment le temps de comparer avec d’autres sites ou d’aller en magasin pour demander conseil… bref, un internaute qui ne perd plus de temps pour acheter et qui clique sur « Passer la commande ».
Malin ? Oui, très malin. Couillu ? Oui, très couillu. Le bordelais est couillu de naissance en plus de faire du bon vin.

J’entends déjà les grognons dire « C’est une sandale ! »
Pourquoi ? On ne vous a pas forcé. La vérité, c’est que devant un réfrigérateur à -70 %, promo valable pendant encore 5 minutes… Nous devenons aussi crédules qu’une jouvencelle de 18 ans éméchée sur une banquette arrière de Twingo, un samedi soir. Et là, l’inéluctable arrive… On finit la main au panier (bigreburnes, quelle métaphore ! Gare à toi Marcel Proust !).

Et puis quand même, arriver à sortir des visuels comme le chihuahua déguisé en renne… Franchement ces mecs méritent qu’on leur achète un truc, non ?

Tiens, sinon, y’a le coffret intégral Jack Bauer à vendre pour 143.95 €. Mais dépêchez-vous, il n’en reste plus beaucoup 😉

Le Duck 

PS : Les idées reçues du e-commerce continuent bientôt. Si vous n’avez pas lu la première, c’est ici :

Idée reçue 01 : Achète en ligne, c’est moins cher !

À propos Le Duck

Fondateur, administrateur, contributeur et lecteur exclusif de Ozuste.com. Grand fan du néologisme post moderne ozustien dont voici un échantillon : Bigreburnes !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*